« Qu'est-ce Got à faire avec l'apprentissage: Utilisation des préférences d'un enfant »

« Comprendre ce qui motive un enfant peut faire ou défaire un programme d'enseignement ... »
-Charity Rowland
www.nationaldb.org

Que ce soit un enfant aime ou préfère un certain jouet peut ne pas sembler tout ce important pour vous. Qui a le temps de jouer quand il y a tous les objectifs de l'IEP de travailler?

Mais, supposons que l'un de ses objectifs IEP: « Prenez cinq étapes avec son déambulateur. » Qu'est-ce qui pourrait arriver si vous mettez son jouet préféré sur une table où il peut le voir? Maintenant, il a une raison de se déplacer: pour arriver à ce jouet et la faire tourner.

IEP objectif accompli! Il prend cinq étapes sans tomber au sol dans un accès de colère. Avec la répétition, le concept de « marche » est liée à la jouissance de jouer avec le jouet préféré.

Commencer:

  • Demandez aux membres de la famille ce que leur enfant fait à la maison. Comment peut-elle interagir avec les objets ménagers, frères et sœurs, animaux, grands-parents, amis? Que fait-elle passer du temps à faire seul?
  • Tout aussi important, quels objets ou activités ne lui répugne?
  • Liste des personnes, des activités ou des objets sur un forme « Aime / aime pas »pour vous assurer que vous avez posé des questions sur une variété de catégories (et pas seulement les aliments ou les jouets, par exemple).
  • Pensez à la façon d'utiliser les préférences de l'enfant dans son emploi du temps quotidien et des routines. (Ne pas oublier de construire dans l'amusement aussi. Les enfants atteints de surdicécité ont besoin de temps d'arrêt!)
  • Si l'étudiant n'aime que les jouets avec une certaine qualité, d'introduire une nouvelle chose. Par exemple, si l'enfant aime que les couches en tissu doux, coudre un grelot sur un pour elle de découvrir.
  • Utilisez aime et aime pas pour faire correspondre ou tri. Exemple: placer trois animaux en peluche (enfant est comme) dans une boîte. Ajouter un bol en métal (l'aversion de l'enfant). L'enfant peut prendre les animaux en peluche et laissez le bol. Ceci est aussi une excellente façon de démarrer des conversations. Commencez à utiliser l'expression avec l'enfant, « Vous aimez ____ » ou « Vous ne l'aimez pas ___. »
  • Si l'enfant jouit d'une certaine action, comme rebondir ou sauter, examiner comment ce mouvement peut être utilisé pour travailler à la réalisation d'un objectif tel que le comptage: 1, 2, 3.
  • Voir Plus d'infos pour en savoir plus sur l'évaluation des domaines de la capacité d'un enfant.

Entrée famille

Christopher

Shawn

Obtenir aux objectifs

Ask his family or others who know him best what he does at home. Try introducing – at his pace – a variety of actions, people, and objects. Here are some suggestions:• Consider the size, temperature, texture, function, sound, sight, taste, smell, and movement in the activities, actions, or items you offer.• Observe how the student uses his senses. Which sensory channel(s) does he rely on the most: vision, hearing, touch, smell, taste, or movement such as spinning, swinging, tapping a hand.

• En observant l'étudiant, surveiller les comportements qui peuvent montrer un aimer ou de l'objet, l'action ou l'activité présenté à lui:

Changement de respiration
les mouvements du corps légers
changements de la tension musculaire
vocalisations plus ou plus fort
ouvrir ou fermer la bouche

Peut-il bouger sa tête, les lèvres, un doigt ou un orteil?
Si l'étudiant pleurniche constamment ou fronce les sourcils pour montrer mécontentement ou d'inconfort, est-ce que l'arrêt lorsqu'il est présenté avec quelque chose de nouveau, par exemple, un cou chaud envelopper? un tambour de résonance?
Démarrer une liste. Conserver les données sur la façon dont vous avez souvent présenté l'activité, l'action, ou un élément, et les réponses de l'élève à chacun. Surveillez les réponses très subtiles (tels que ceux énumérés dans FAQ # 1).

For a variety of reasons, children with significant disabilities sometimes recoil from touch or dislike exploring through touch. They may have experienced frequent hospital visits and have come to connect new people with painful procedures. It takes time to build trust. Here are some approaches that may help establish trust with a child with significant disabilities. The result will be a student who is more willing to accept touch and use touch for exploring:• Tap the student on the shoulder and say hello before trying to move the student’s hands, feet, or body.• Provide consistent opportunities rather than forcing participation.

• Utilisez un pour introduire de nouvelles choses en main dans la main approche (vos mains sous son).

• Qu'en est-il la température? Est-ce qu'il préfère la chaleur? Si oui, essayez de réchauffer un gant de toilette, sac de cou, ou un autre objet dans le micro-ondes et voir si cela fait moins aversif.

• Demandez à la personne qui a les interactions les plus positives avec cet étudiant comment ils aident l'étudiant accepte des objets ou des actions. Avec la permission, vidéo ces interactions positives et observer attentivement.

• Mettre en place un programme et de le suivre de manière cohérente pour que l'étudiant peut anticiper ce qui va se passer ensuite.

Some students have been moved through the day with little meaningful interaction or decision-making power. What may work for nursing care does not work for learning and can create what’s called “learned helplessness.” If this has happened with your student, your job is to be consistent, persistent, and kind as you offer continued opportunities for meaningful learning. These “opportunities” may include things like “wait time,” or use of a Resonance Board or adapted Little Room. Here are some suggestions and things to keep in mind:• Have you tried Hand Under Hand to develop a shared focus of attention?• Watch for subtle changes in the student: body tension, breathing rate, or turning her head from the item or action. (See FAQ #1 and #2.)

• Connaître le tempérament de l'étudiant. Certaines personnes sont facile et « aller avec le courant. » Certains sont « fougueuse » et protestent souvent. D'autres peuvent être moins extérieurement expressif, mais sont en fait profiter d'une activité, une action ou un objet.

• Une combinaison de stratégies peut permettre à un étudiant de passer de passif à l'actif, de protester à tolérer, et éventuellement à une participation active. Ce processus peut prendre des semaines, des mois ou des années, afin de conserver les données sur chaque petit succès.

Always continue to search for more experiences and objects that will broaden a student’s interests and become “likes.” Keep in mind:• What qualities does the electric toothbrush have that might lead to other LIKES? For example, make a smoothie with a blender and let him feel the vibrations of the motor. Try a small electric fan, one that is safe for exploring fingers. Or try a battery-operated pillow.• Allow the electric toothbrush to be used as part of concept building. For example, make a box of related things – other toothbrushes, toothpaste – plus one thing that doesn’t belong. As the student does this activity, allow a certain amount of time for him to play with the favorite toothbrush. (Set a timer.)

• Prévoyez du temps pour lui d'utiliser la brosse à dents quand il est approprié - par exemple, après le déjeuner pour le brossage des dents.

Articles

Tout d'abord: pour le début Communication Pré-symbolique handicap grave

http://www.ohsu.edu/oidd/d2l/our_pro/FTF.html
par Charity Rowland, Ph.D., et Philip Schweigert, M.Ed.
Voir également www.designtolearn.com

Développer une routine qui Intègre un des « Likes » de votre étudiant

http://www.tsbvi.edu/Outreach/deafblind/ideas.htm
Texas école pour les aveugles et malvoyants
sensibilisation des sourds-aveugles

Les interactions avec les enfants enrichissants qui ont des déficiences multiples, y compris déficience visuelle

http://www.tsbvi.edu/Outreach/newsletter/winter08/winter08.pdf
Par Sara Kitchen, Texas école pour les aveugles et les malvoyants Outreach
(Consultant pédagogique pour les étudiants ayant une déficience visuelle)

Le chemin vers le symbolisme

http://www.nationaldb.org/NCDBProducts.php?prodID=97

L'enfant passif ou Protestant

Par Kathee Scoggin

« Nous ne pouvons pas lui faire faire quelque chose. »

« Nous passons la majeure partie de la journée la calmer de colères qui perturbent la classe. »

Si l'un de ces sons familiers, considérer que:

  • 90% de l'apprentissage dépend de la vision et de l'ouïe.
  • Salles de classe permettent rarement assez de temps pour un enfant avec double perte sensorielle pour attraper sur les transitions, ou aux attentes liées à une activité.
  • Les gens donnent des informations enfants aveugles sourds de manière très différente.

Le manque de cohérence et de connexion peut amener les enfants à développer une attitude passive ou protestant envers tout à peu près.

  • Passif: La classe se déplace autour d'elle, mais elle ne l'apprentissage.
  • Protestation contre: Le jour est passé dans un cycle de crises de colère et d'apaisement.

Une combinaison de stratégies peut permettre à un étudiant de passer de passif à l'actif, de protester à tolérer, et éventuellement, à l'apprentissage. Ces stratégies sont les suivantes:

  • Utilisation des préférences de l'enfant
  • Temps d'attente
  • Main sous la main
  • Routines cohérente
  • Apprentissage actif

Utilisation des préférences d'un enfant à égaliser les chances pour l'évaluation

Par Kathee Scoggin

Lors de l'évaluation informelle des capacités d'un enfant, utilisez quelque chose que vous savez que l'enfant aime. Il est plus susceptible d'être intéressé et motivé. Lorsque vous utilisez des éléments inconnus à l'enfant, le testeur est plus évaluer les compétences ou connaissances, mais la rapidité avec laquelle l'enfant peut utiliser à la fois ses sens intacts et touchés (la vision et de l'audition) pour savoir ce que l'objet est et ce qu'il faut faire avec elle .

(Rappel: un réglage généralisant à l'autre peut être un véritable défi avec les enfants surdicécité ont des lacunes dans le développement de leur concept de choses aussi familier que froid, doux, long, plus.).

Pour l'enfant de démontrer ce qu'elle sait, l'évaluation doit inclure des choses qu'elle connaît et aime. Si elle a un chien à la maison et aime les chiens, connaît-elle de nourrir le chien? Sait-elle que les chiens ont les yeux, les oreilles, le nez et la bouche, tout comme les gens? L'enfant a développé au moins un concept de autour ce qu'elle aime ou non. Il pourrait être un concept fondamental de « spin » ou « chien » ou « batterie ». Elle peut savoir que sa chanson préférée est rapide et une autre chanson est lent. En utilisant des concepts qu'elle a déjà un pont à de nouveaux concepts conduit à un apprentissage plus significatif et efficace.

Nous pouvons apprendre beaucoup sur les compétences de l'enfant et de la cognition en regardant la façon dont elle engage avec quelque chose ou quelqu'un qu'elle connaît et apprécie. Nous avons besoin de voir comment elle résout des problèmes simples.

« Comprendre les intérêts et les préférences d'un enfant est la clé de l'évaluation de ses compétences ... »

- Charité Rowland, Évaluation de la communication et l'apprentissage chez les jeunes enfants qui sont sourds-aveugles ou qui ont des déficiences multiples
www.nationaldb.org/newPublications.php?eCat=217